Sécurisation des différentes zones au sein d'un aéroport

Sécurisation et sûreté des accès

L’aéroport est assurément un lieu posant des enjeux de sécurité stratégiques, et ce de manière de plus en plus accrue au fil des dernières années. 

De par sa superficie considérable et les flux continus de voyageurs en provenance du monde entier, la sécurisation d’un aéroport est à la fois d’une importance primordiale, et d’une grande complexité.

4 zones à surveiller

Les aéroports comptent des types d’accès variés, la localisation de chaque accès ainsi que le type de public concerné déterminant le niveau de sécurité requis. Etant considérés comme Etablissement Recevant du Public, ils sont également tenus de respecter certaines normes spécifiques, notamment concernant les dispositifs d’alarmes et d’évacuation.

Zone publique

La zone publique est la zone dans laquelle chacun peut se déplacer librement, avec ou sans billet d’avion. Aussi appelée « côté ville », elle correspond à la première zone de contact entre la « ville » et l’aéroport : elle recouvre ainsi des espaces tels que les parkings, l’accueil, l’espace commercial, les banques d’enregistrement…

Zone réservée

La zone réservée est accessible uniquement aux personnes détenant un titre de transport. La démarcation entre la zone publique et la zone réservée est facilement identifiable au sein de l’aéroport : il est clairement indiqué aux personnes accompagnant des voyageurs qu’ils ne peuvent les suivre au-delà des guichets d’enregistrement. La zone réservée comprend ainsi le passage de contrôle de sûreté, assuré par les agents de sûreté aéroportuaire, et le Poste d’Inspection aux Frontières (PIF).

Zone réservée sécurisée

La zone réservée sécurisée est la zone s’étendant au-delà du Poste d’Inspection aux Frontières. Elle comprend des espaces tels que les salles d’embarquement et le duty free, ainsi que des portes d’accès diverses : portes d’embarquement, d’accès aux passerelles et aux pistes, portes d’issues de secours et portes d’accès sécurisées…

Ces accès de différentes natures imposent de respecter le type de verrouillage adapté à chacun. Par exemple, un accès technique réservé uniquement aux personnes autorisées avec accréditation est contrôlé avec une clé sur organigramme, ou un contrôle d’accès et serrure sécurisée. Quant à des accès plus sensibles comme les accès aux passerelles, ils doivent être verrouillés de façon permanente, sauf lors des embarquements et débarquements.

Zone de sûreté à accès réglementé

La Zone de Sûreté à Accès Réglementé constitue la zone au niveau de sécurité le plus élevé. Elle est accessible uniquement aux personnes habilitées possédant un Titre de Circulation Aéroportuaire (TCA). Les espaces qu’elle englobe nécessitent la présence exclusive de professionnels, d’autant plus qu’ils sont localisés cette fois au cœur du « côté piste » : tri des bagages, livraison des bagages et zones de circulation sur les pistes.

Face aux enjeux de sécurité posés par les aéroports, en tant que porte d’entrée sur un territoire, et interface entre espace national et transnational, il est évidemment indispensable de choisir et de maintenir un niveau de sécurisation optimal. Des solutions de sécurité intelligentes doivent être privilégiées, fiables et adaptées à chaque accès, tout en permettant une circulation fluide des voyageurs et du personnel.

Ils nous font confiance

Contactez notre expert !

Besoin d'un conseil ? Nos experts vous répondent et vous accompagnent à chaque étape de votre projet.