Comment se protéger d’une attaque Bélier ?

Sécurisation des agences bancaires et des DAB

Qu’est-ce qu’une attaque Bélier ?

Un bélier est à l’origine un dispositif qui permet par son action latérale de détruire portes ou accès afin d’accéder à un lieu protégé. Il est de nos jours toujours utilisé par les forces de l’ordre sous forme de petits béliers métalliques pour défoncer les portes verrouillées.

Dans le milieu bancaire, le bélier prend principalement la forme d’une voiture ou engin de chantier, qui conduit à pleine vitesse a pour but d’éventrer la porte d’accès au Distributeur Automatique de Billets. Dans tous les cas, le but est de briser la porte afin de pénétrer illégalement dans un lieu et d'y dérober un maximum de biens en un minimum de temps, avant de prendre la fuite.

Un nouveau mode d’effraction

Les agences bancaires ayant opéré une mutation importante dans leur mode de fonctionnement ; les attaques aux distributeurs automatiques de billets se développent au détriment des traditionnels Hold-up.

En effet, l’argent n’est aujourd’hui plus disponible immédiatement au guichet des banques. Il est stocké dans le local ETS (Enceinte Technique Sécurisé) dont l’accès est fortement sécurisé et extrêmement contrôlé.

De plus, l’accès au coffre est équipé d’un système de temporisation d’ouverture de porte ce qui dissuadent les malfaiteurs les plus avertis. Au hold-up, ils préféreront donc d’autres attaques, comme les véhicules bélier contre les DAB.

Comment retarder une attaque bélier ? 

Plusieurs dispositifs peuvent coexister afin de retarder au maximum une attaque bélier.

Parfois des plots de sécurité ou blocs de béton peuvent être scellés sur la chaussée face à l’accès de la porte DAB, qui réduit considérablement l’attaque à la voiture bélier. Mais cette solution ne peut pas toujours être appliquée ; compte-tenu de la voie publique environnante.

L’installation d’une porte anti-bélier et blindée est donc indispensable pour contrer ou retarder au maximum une attaque bélier.

2 configurations possibles de l'ETS

1. Sans porte SAS

Pour les agences bancaires ne disposant pas de portes SAS dans l’enceinte ETS, l’installation de bloc-porte associé à une serrure haute sécurité ayant réussi les tests anti-bélier délivrés par un organisme indépendant (type CNPP) est alors obligatoire.

2. Avec porte SAS

Pour celles disposant au contraire de portes SAS dans l’enceinte ETS, un bloc-porte associé à une serrure de résistance CR5 – CR6 selon la norme EN1627 suffit.

Classes de résistance à l'effraction : Porte blindée norme EN 1627

La norme européenne EN 1627 est celle qui régit les portes blindées. Elle définit six classes de résistance à l’effraction, la classe 1 offrant le niveau de protection minimale contre l’effraction, et la classe 6 le niveau maximal. La classification est opérée sur la base de deux critères centraux : les outils utilisés par le cambrioleur, et le temps de résistance aux tentatives d’effraction. Pour ce faire, des tentatives d’effraction manuelles sont préalablement réalisées sur la porte. Il est recommandé de privilégier les classes 4 à 6 pour une porte blindée de commerce, ou de bâtiment public sensible.

En savoir plus

Porte CR5 Doortal avec serrure Dény Security
Crédit photo : Doortal