Sécurité des sites militaires

Dispositif de sécurité complet et optimal

Répartis sur plusieurs régiments sur l’ensemble du territoire français et d’outre-mer, les sites militaires sont des sites dits sensibles tant sur la sécurité des militaires y résidant que la protection du matériel entreposé.

Ces sites de haute sécurité nécessitent donc un dispositif de sécurité complet et optimal afin d’éviter toute intrusion de personnes non autorisées dans l’enceinte militaire.

Une sécurité périphérique

La protection périphérique des bases militaires est une composante majeure du système de sûreté et constitue le premier rempart à toute tentative de pénétration d’intrus.

Elle se compose notamment de clôtures surmontées de “concertina“ de haute sécurité composés de picots type « lames de rasoir », qui en plus de leur aspect agressif, rendent extrêmement difficile leur franchissement. Ce système peut être également électrifié ou associé à un détecteur de choc, ce qui rend son escalade quasiment impossible.

La mise en place d’un système de vidéosurveillance de l’environnement immédiat est également requise, ce dernier étant associé à un système de rondier, assuré par les soldats eux-mêmes. En effet, ces derniers effectuent une ronde autour de la base militaire, complétée d’un badgeage à des positions stratégiques afin de s’assurer de leur passage effectif.

L’entrée principale

Cet accès est le point unique d’entrée pour les militaires, mais aussi la famille des soldats puisque ces sites sont également des bases de vie pour les soldats et gradés. A ces derniers, il faut également ajouter les prestataires extérieurs venant effectuer des travaux d’entretien des bâtiments ou des espaces verts.

Pour les piétons, l’accès est essentiellement équipé d’un portillon PNG sécurisé, permettant ainsi via le badge de vérifier l’habilitation des personnes désirant entrer et interdire le passage en sens inverse. Ce contrôle d’accès dit anti passback, permet de connaitre en temps réel le nombre de personnes dans la base aidant ainsi les secours en cas d’incendie.

Pour les véhicules, une borne escamotable est installée à l’entrée afin d’éviter tout passage forcé de véhicule non autorisé.

Les bâtiments et locaux sensibles

Afin de gérer efficacement la gestion des entrées et sorties et autoriser l’accès aux différents bâtiments que composent une base militaire un contrôle d’accès par badge est le plus pertinent.

Ce dernier permet selon sa programmation, d’autoriser ou non l’accès aux locaux sensibles ou stratégiques, tels que l’armurerie, le dépôt de munitions, l’accès au garage et aux véhicules blindés mais aussi au local informatique.

Relié à un PC sécurité, ce système permet de voir en temps réel les demandes d’ouverture mais aussi d’annuler instantanément le badge d’accès en cas de perte ou de vol.

Les locaux spécifiques

Par les équipements et produits qu’ils renferment, certains locaux doivent être pourvus de bloc-portes équipés d’un système de sécurité extrêmement sécurisé et spécifique.

C’est le cas des portes donnant accès aux dépôts de munition. En effet, du fait des risques d’explosion, ces portes sont équipées de serrures dites anti-souffle. Ces serrures renforcées avec fonction antipanique installées sur une porte certifiée anti-explosion résistent en cas de la déflagration à l’ouverture de la porte et assurent ainsi son verrouillage.

Certains locaux où il y a un très fort risque d’explosion (laboratoires de préparation des explosifs, par exemple), sont quant à eux équipés de serrures répondant à la norme ATEX (ATmosphères Explosives).

Ces serrures possèdent un pêne en matière synthétique évitant ainsi tout frottement mécanique donc étincelles pouvant provoquer une explosion.

Contactez notre expert !

Besoin d'un conseil ? Nos experts vous répondent et vous accompagnent à chaque étape de votre projet.